Prêt hypothécaire : les démarches à suivre pour un prêt hypothécaire

Prêt hypothécaire : les démarches à suivre pour un prêt hypothécaire

  • Post Author:
  • Post Category:L'étude

On peut être amené à faire un prêt hypothécaire pour plusieurs raisons. Pour financer des travaux dans sa maison ou son appartement, acheter un bien immobilier qui peut par exemple être destiné à la location, financer le voyage de ses rêves autour du monde, acheter une nouvelle voiture, payer des impôts exceptionnels, regrouper ses crédits ou encore simplement faire face à un événement aux répercussions économiques plutôt lourdes à gérer sur le moment. Mais de quoi s’agit-il exactement et quelles sont les démarches à suivre quand on veut souscrire à un prêt hypothécaire ? Votre cabinet de notaires à Chambéry SCP Laudet Pachoud Tenoux vous éclaire sur quelques points particulièrement importants…

En quoi consiste un prêt hypothécaire ?

On recense deux types de prêt hypothécaire. Tout d’abord le prêt d’acquisition classique qui consiste en une hypothèque intervenant comme une garantie au bénéfice de l’organisme prêteur. Ensuite, on peut aussi mentionner le prêt hypothécaire au sens large du terme, c’est à dire le prêt d’une somme d’argent définie, pour une raison qui vous appartient, garanti par une hypothèque. Cette dernière solution s’adressant à tous les types d’emprunteurs, aux besoins divers et variés. Un impératif : posséder un patrimoine afin d’offrir une garantie au prêteur. Il permet d’obtenir rapidement de l’argent suivant ses besoins sans se dessaisir de ses biens. Bien sûr, le prêt hypothécaire n’est pas envisageable pour quelqu’un qui ne possède pas de patrimoine. Ce dernier représentant une garantie fiable pour une banque ou pour tout autre organisme prêteur. Le ou les biens mis en garantie peuvent ainsi vous appartenir en nom propre ou être détenus par une SCI si cette dernière est celle qui emprunte. La SCI qui ne peut pas se porter caution pour financer des projets personnels d’un tiers. Et ce même si cette personne est associée à la société en question. Dernier point : la somme empruntée, qui se rembourse généralement sur une période comprise en moyenne entre 20 et 25 ans, implique de bénéficier de revenus pertinents, afin d’honorer le remboursement. Le prêt hypothécaire fonctionnant alors comme un prêt classique. Il est donc possible de le rembourser par anticipation et de changer les mensualités. Le taux du prêt pouvant aussi être souscrit variable ou fixe.

Comment est déterminé le montant d’un prêt hypothécaire ?

Pour fixer le montant du crédit hypothécaire, le préteur va déterminer la valeur du patrimoine faisant office de garantie. On estime globalement qu’il se situe entre 50 et 70% de la valeur du bien même si, dans certains cas, il peut aussi dépasser la valeur stricte des biens mis en garantie. Concernant le remboursement, il est communément admis que le prêt doit être remboursé avant les 95 ans du bénéficiaire. Certains prêts hypothécaires se clôturant au bout de 5 ans et d’autres davantage autour des 30 ou 35 ans. Et pour ce qui est de l’assurance ? Est-ce que le prêt hypothécaire fonctionne sur ce point comme un prêt classique ? Pas vraiment. Ici, l’assurance de prêt n’est pas systématique même si certaines banques le demandent.

Le prêt hypothécaire : faites-vous accompagner

Souscrire à un prêt hypothécaire n’a rien d’anodin. Par définition, tout prêt exige un remboursement et dans le cas présent, ce sont vos biens immobiliers, votre patrimoine, qui sont sur la balance. Autant dire que cela ne s’improvise pas. L’étude Laudet Pachoud Tenoux, votre cabinet de notaires à Chambéry vous propose un accompagnement de qualité pour vous éviter de faire des erreurs. L’assurance de bénéficier de l’expertise et du savoir-faire d’un notaire qualifié, spécialisé dans la question du prêt hypothécaire.